Pompe de relevage, fonctionnement, critères de choix, prix.

Quand on dispose d’un endroit en pente ou à niveaux variables, il arrive que l’eau ne se déplace pas comme elle devrait. Quand l’eau ne s’écoule pas normalement vers le réseau qui convient, on doit faire appel aux outils efficaces qui nous aideront à l’assainir correctement pour éviter les problèmes et les désagréments qu’elle pourrait engendrer dans un futur proche. Pour cela, nous avons la pompe de relevage qui sert exactement à déplacer l’eau d’un endroit à un autre, quand ces endroits n’ont pas le même niveau.

Découvrez toute la gamme de pompe de relevage sur amazon.fr

Définition

La pompe de relevage est un instrument de transfert de liquide d’une place à une autre avec un moteur à turbine qui aspire l’eau à transférer et la déplace vers un conduit préalablement relié à la pompe. La pompe de relevage peut être domestique quand il s’agit d’un modèle servant aux particuliers. Mais il est également possible de rencontrer une pompe de relevage servant à toute une collectivité. C’est surtout le volume de liquide à transférer qui définit le modèle qu’on a besoin. Par ailleurs, selon le type d’eau à déplacer, la pompe varie également. C’est-à-dire qu’on ne doit pas utiliser le même modèle de pompe pour les eaux usées et pour l’eau propre ou l’eau claire.

Principe de fonctionnement d’une pompe de relevage

schema pompe de relevgeComme le rôle de la pompe de relevage est de transférer l’eau d’un endroit à un autre, elle fonctionne par aspiration de celle-ci. Donc, premièrement, la pompe doit être reliée à l’eau qu’elle doit relever. Dans certains cas et pour certains modèles, elle est totalement immergée dans cette eau. Puis, on démarre le moteur à turbine qui aspire alors l’eau pour ensuite la repousser vers le tuyau d’évacuation qui conduira ce liquide vers la destination qu’on lui désigne. Pendant le transfert, la quantité débitée peut être inférieure au volume d’eau aspiré, c’est là qu’intervient le réservoir de la pompe qui emmagasine l’eau aspirée en attendant que celle-ci soit envoyée dans les canalisations. Par ailleurs, le rôle de la pompe de relevage peut sembler simple si on ne parle que de transfert de liquide mais en réalité, il peut servir dans bien des situations. Elle évite l’inondation pendant les saisons de pluie, empêche la vidange trop fréquente des fosses septiques, permet la bonne circulation de l’eau du réseau domestique, etc. Par contre, la puissance du moteur et la taille des conduits et de la bouche de l’évacuation définissent le débit du transfert, et donc la durée nécessaire pour l’assainissement. Mais la nature de l’eau à déplacer intervient également dans ce débit et dans la vitesse de transfert de votre pompe. Il convient alors de remarquer qu’avec les eaux usées, il faut utiliser la pompe de relevage à un rythme plus doux que quand on l’utiliser pour les eaux claires, c’est ce qui vous évitera d’avoir une pompe bouchée par les débris et les déchets contenus dans les eaux.

Installation d’une pompe de relevage

installation pompe de relevageOn peut opter pour l’installation d’une pompe de relevage sans faire appel aux services d’un professionnel. Pour cela, il est nécessaire et vivement conseillé de bien se référer au manuel d’installation qui accompagne toujours le dispositif lors de l’achat. Mais avant de se lancer dans l’installation, des précautions sont à prendre pour la sécurité. Notamment au niveau de la source d’électricité. En effet, nécessitant un contact avec une prise pour obtenir l’énergie nécessaire à son fonctionnement, la pompe de relevage doit être installée à proximité d’une prise électrique. Ainsi, il est nécessaire de tenir à l’écart de l’humidité cette prise pour éviter les courts-circuits. Ensuite, les professionnels conseillent de prévoir la surface qui offrira la meilleure position à la pompe de relevage afin d’éviter les blocages éventuels. Toutes les précautions à prendre avant l’installation et l’utilisation de la pompe de relevage sont consignées dans le manuel d’utilisation pour nous garantir la sécurité que nous recherchons. D’ailleurs, on remarque une volonté certaine des concepteurs dans la simplification et la clarification de ces manuels pour que l’on puisse installer soi-même sa pompe de relevage.

Critères de choix

pompe de relevageAvant de se décider sur le modèle de pompe de relevage qui vous convient, il vous sera nécessaire de tenir compte de plusieurs points pour définir exactement la pompe qui pourrait répondre à vos besoins.
·1    La nature d’eau à évacuer : elle doit être définie à l’avance car les pompes varient selon les eaux qu’elles doivent transférer. En effet, une pompe qui sert à assainir les eaux claires ou les eaux potables ne peuvent pas supporter la consistance des eaux usées chargées de déchets, les risques de bouchons deviendront élevés si on s’entête à les assimiler.
·2    La quantité d’eau qu’on compte déplacer : une pompe de relevage dispose le plus souvent d’un réservoir. Ce réservoir doit suffisamment large pour le volume d’eau qu’on compte déplacer. En effet, même si la capacité du réservoir de la pompe ne peut correspondre au volume d’eau total à relever, il faut quand même avoir en tête le fait que ce réservoir peut permettre de terminer à temps le relevage.
·3    La puissance du moteur de la pompe : c’est ce qui définit le débit de la pompe, c’est-à-dire que plus la puissance de la pompe est élevée, plus il prodigue un haut débit de transfert. Et quand il s’agit d’eaux claires sans déchets, une grande puissance risque de conduire à un gaspillage d’énergie car normalement, ce type d’eau coule facilement sans la nécessité de trop pousser le moteur de la pompe.
·4    La facilité d’installation : même si les constructeurs visent toujours à nous rendre la vie plus simple, les modèles de pompe de relevage peuvent aussi être différents au niveau de l’installation. Le mieux est de considérer la facilité d’installation dans les critères de choix pour éviter, tant que c’est possible, de solliciter les services d’un professionnel.
·5    La hauteur manométrique totale, abrégée en HMT : cette valeur correspond au niveau de relevage le plus haut que l’on puisse atteindre avec la pompe de relevage. Ainsi, elle doit également correspondre au niveau désiré avec une marge de 10% pour sécurité.
·6    Le volume utile de la cuve : ce volume permet de définir la méthode d’installation et facilite l’entretien de la pompe tout au long de son utilisation.
·7    Le type de turbine : les meilleures pompes de relevage sont celles dont les turbines sont difficiles à boucher.
·8    La place de l’eau à évacuer : l’eau à déplacer se trouve-t-elle au dessus ou au dessous du sol ? Il est déterminant d’en tenir compte.

Prix d’une pompe de relevage

Plusieurs modèles sont en ce moment disponibles sur le marché quand on parle de pompe de relevage. Le prix peut varier considérablement d’un modèle à un autre, d’une marque à une autre. On dénote également une variation du prix selon la puissance du moteur et le type de pompe correspondant à chaque nature d’eau. D’une centaine d’euros à un millier, le prix d’une pompe de relevage peut également faire partie des critères de choix. Mais si on désire réellement calculer le coût de l’investissement, il est nécessaire d’ajouter la consommation énergétique de la pompe qui ne peut fonctionner sans l’électricité. Par ailleurs, pour une pompe de relevage domestique, on la vend souvent en complément d’une station de relevage hermétique qui augmente alors le prix de la pompe.

Découvrez toute la gamme de pompe de relevage sur amazon.fr

Leave a Reply